Mathématiques II

Retour à la page de secondaire 2

Retour à la page d'accueil

Les compétences disciplinaires en mathématiques

En quoi consistent ces fameuses compétences? Eh bien, voilà.

Compétence 1 : résoudre une situation-problème

C'est celle qui fait peur aux élèves avec ses évaluations qui durent trois heures.

Une situation-problème est plus qu'un petit problème, car elle va chercher plusieurs notions à la fois et se résout en plusieurs étapes (j'en ai vu qui nécessitaient une dizaine d'étapes).

C'est un problème inédit pour l'élève, et ceci est important : l'élève n'a jamais résolu un problème similaire en classe. Celle-ci doit alors faire appel à ses ressources mathématiques. Elle a droit à de l'aide de la part de son professeur, mais cette aide est consignée par celui-ci et entre en considération dans son évaluation (puisqu'elle n'a pas pu se débrouiller seule).

La note de cette compétence a un poids de 30% dans la note finale au bilan.

 

 

 

Compétence 2 : développer un raisonnement mathématique

C'est la compétence la plus traditionnelle : on y évalue la capacité de l'élève à utiliser des concepts et des processus appris en classe. Une évaluation de cette compétence pourrait ressembler à un test avec des problèmes de pourcentages, par exemple, ou de fractions, avec des problèmes ne comportant pas plus de deux ou trois étapes...

La compétence inclut également la capacité d'interpréter des tableaux, des graphiques et de faire des conclusions.

L'élève doit aussi être capable de faire des graphiques qui traduisent une situation mathématique.

Cette compétence constitue 70% de la note finale au bilan.